11/05-14/06 – UGC Art Box

Installation visible de 13h à 2h.

Le territoire urbain concentre des espaces privés et publics, où la rue y représenter un flux, où les possibles se font comme se défont. Dans cette proposition, le spectateur se retrouve entre le support de la vitrine et l’œuvre proprement dite. Il fait écran.

« La suite dans un instant » propose au spectateur de poser un regard sur l’instant. L’image, la phrase projetée sur la vitrine induit un temps parenthèse. Il y a eu quelque chose avant et il y aura quelque chose après. Ce temps parenthèse est l’instant, le pendant de l’œuvre. Cet instant prend son existence dans le regard du spectateur. Il devient l’acteur de cet instant, le créateur de l’œuvre qui dure le temps qu’il lui/s’accorde.